Transfert de base de données

Cette tâche permet de convertir le format de la base de données. L'outil peut assurer des conversions entre les bases de données suivantes :

MS Access

MS SQL Server

Oracle

MySQL

La première étape consiste à vérifier la connexion de la base de données. Cette étape est propre à toutes les tâches, sauf lors du chargement d'une nouvelle clé de licence et de la modification de la configuration du serveur.

S'il s'agit d'une base de données MS Access, indiquez le chemin d'accès au fichier .mdb. Le chemin indiqué lors de l'installation d'ERA Server est utilisé par défaut.

Tous les autres formats de bases de données requièrent la définition de paramètres complémentaires :

Chaîne de connexion : chaîne spéciale utilisée pour identifier la base de données source.

Nom d'utilisateur : nom d'utilisateur pour accéder à la base de données.

Mot de passe : mot de passe pour accéder à la base de données.

Nom du schéma : nom d'un schéma (disponible pour Oracle et MS SQL uniquement)

Cliquez sur Charger la configuration de serveur actuelle pour utiliser les paramètres actuels de ERA Server. Cliquez sur Tester la connexion pour tester la connexion de la base de données. S'il est impossible d'établir une connexion, vérifiez si les paramètres sont corrects. Quand le test de la base de données a réussi, continuez en cliquant sur Suivant.

Sélectionnez ensuite la base de données cible. Choisissez l'option Remplacer les paramètres de connexion du serveur pour connecter le serveur et utiliser la nouvelle base de données après la conversion. Si vous ne choisissez pas cette option, la nouvelle base de données sera créée sans que le serveur n'adopte la nouvelle version de la base de données.

Pour tous les autres types de bases de données à l'exception de MS Access, décidez s'il faut créer les tables de la base de données automatiquement (Créer automatiquement des tables dans la nouvelle base de données) ou s'il faut introduire les tables dans la base de données ultérieurement (Afficher le script > Enregistrer dans fichier) à l'étape suivante. Pour une base de données MySQL, l'option Créer automatiquement une base de données (ESETRADB) crée automatiquement une base de données MS SQL appelée ESETRADB. La dernière étape consiste à confirmer la conversion de la base de données.