Quarantaine

La principale fonction de la quarantaine est de stocker les fichiers infectés en toute sécurité. Les fichiers doivent être placés en quarantaine s'ils ne peuvent pas être nettoyés, s'il est risqué ou déconseillé de les supprimer ou s'ils sont détectés erronément par ESET NOD32 Antivirus.

Vous pouvez choisir de mettre n'importe quel fichier en quarantaine ou vous pouvez utiliser la fonctionnalité de mise en quarantaine par glisser-déposer pour mettre manuellement en quarantaine un fichier en cliquant dessus, en déplaçant le pointeur de la souris vers la zone marquée tout en maintenant le bouton de la souris enfoncée, puis en le relâchant. L'application est ensuite placée au premier plan. Cette action est conseillée si un fichier se comporte de façon suspecte, mais n'a pas été détecté par le scanner antivirus. Les fichiers en quarantaine peuvent être soumis pour analyse au laboratoire de recherche d'ESET.

HLPTOOLS_QUARANTINE_SUBMIT

Les fichiers du dossier de quarantaine peuvent être visualisés dans un tableau qui affiche la date et l'heure de mise en quarantaine, le chemin d'accès à l'emplacement d'origine du fichier infecté, sa taille en octets, la raison (par exemple, objet ajouté par l'utilisateur) et le nombre de menaces (s'il s'agit d'une archive contenant plusieurs infiltrations par exemple).

Mise en quarantaine de fichiers

ESET NOD32 Antivirus met automatiquement en quarantaine les fichiers supprimés (si vous n'avez pas annulé cette option dans la fenêtre d'alerte). Au besoin, vous pouvez mettre manuellement en quarantaine tout fichier suspect en cliquant sur le bouton Quarantaine... ou en cliquant sur le fichier, en déplaçant le pointeur de la souris vers la zone marquée tout en maintenant le bouton de la souris enfoncée, puis en le relâchant. Dans ce cas, le fichier d'origine n'est pas supprimé de son emplacement initial. Il est également possible d'utiliser le menu contextuel à cette fin : cliquez avec le bouton droit dans la fenêtre Quarantaine et sélectionnez l'option Quarantaine....

Restoring from Quarantine

Les fichiers mis en quarantaine peuvent aussi être restaurés à leur emplacement d'origine. Pour ce faire, utilisez la fonctionnalité Restaurer du menu contextuel après avoir cliqué avec le bouton droit sur un fichier dans la fenêtre de quarantaine. Si un fichier est marqué comme application potentiellement indésirable, l'option Restaurer et exclure de l'analyse est activée. Pour en savoir plus sur ce type d'application, consultez le glossaire. Le menu contextuel propose également l'option Restaurer vers... qui permet de restaurer des fichiers vers un emplacement autre que celui d'origine dont ils ont été supprimés.

Suppression d'un élément en quarantaine – Cliquez avec le bouton droit sur un élément donné, puis sélectionnez Supprimer l'élément en quarantaine. Vous pouvez également sélectionner l'élément à supprimer, puis appuyer sur Suppr sur votre clavier. Vous pouvez aussi sélectionner plusieurs éléments et les supprimer simultanément.

note

REMARQUE

Si le programme place en quarantaine, par erreur, un fichier inoffensif, il convient de le restaurer, de l'exclure de l'analyse et de l'envoyer au support technique ESET.

Soumission de fichiers mis en quarantaine

Si vous avez placé en quarantaine un fichier suspect non détecté par le programme ou si un fichier a été considéré par erreur comme étant infecté (par exemple par l'analyse heuristique du code) et placé en quarantaine, envoyez ce fichier au laboratoire d'ESET. Pour soumettre un fichier mis en quarantaine, cliquez avec le bouton droit sur le fichier et sélectionnez l'option Soumettre un échantillion pour analyse dans le menu contextuel.