Installation du ERA Server

Installez ERAS sur le serveur nommé GHOST (voir l'exemple dans la section Vue d'ensemble de l'environnement). Commencez par sélectionner les composants à installer. Deux options sont disponibles : ESET Remote Administrator Server et Serveur de tableau de bord HTTP ESET.

Les deux composants sont installés pour la plupart des applications. Vous pouvez choisir d'installer les deux composants sur des ordinateurs différents (par exemple, installer le serveur de tableau de bord HTTP ESET sur un ordinateur visible au public et installer ERAS sur un ordinateur accessible uniquement depuis un intranet local). Vous pouvez aussi décider de ne pas utiliser le serveur de tableau de bord HTTP ESET.

REMARQUE : Il est recommandé d'installer ERAS sur un ordinateur exécutant un système d'exploitation pour serveur.

REMARQUE : Le serveur de tableau de bord et le serveur de miroir font appel au même serveur HTTP, qui est installé automatiquement. Par conséquent, même si vous désélectionnez le serveur de tableau de bord au moment de l'installation, vous pouvez l'activer ultérieurement dans ESET Éditeur de configuration (ERAC > Outils > Options du serveur > Paramètres avancés > Tableaux de bord > Utiliser le tableau de bord local).

Après avoir choisi les composants voulus, sélectionnez le mode d'installation par défaut ou avancée.

InstallationMode

Si vous sélectionnez le mode Par défaut, le programme vous invite à insérer une clé de licence (fichier portant l'extension .lic ou .zip) qui autorise le fonctionnement du serveur ERAS pendant la période définie dans la licence. Ensuite, le programme vous demande de définir les paramètres de mise à jour (nom d'utilisateur, mot de passe et serveur de mise à jour). Vous pouvez également passer à l'étape suivante et saisir les paramètres de mise à jour ultérieurement, en cochant la case à côté de Définir les paramètres de mise à jour plus tard et en cliquant sur Suivant.

Le mode d'installation avancée vous permettra de configurer des paramètres d'installation supplémentaires. Vous pouvez modifier ces paramètres ultérieurement via ERAC, mais, dans la plupart des cas, ce n'est pas nécessaire. La seule exception est le nom de serveur qui doit être identique au nom DNS, ou la valeur %COMPUTERNAME% de votre système d'exploitation ou l'adresse IP attribuée à l'ordinateur. Il s'agit de l'information essentielle pour l'exécution d'une installation à distance. Si aucun nom n'est défini pendant l'installation, le programme d'installation fournira automatiquement la valeur de la variable système %COMPUTERNAME%, ce qui suffit dans la plupart des cas. Il est également important de sélectionner la base de données dans laquelle les informations ERAS seront stockées. Pour obtenir des informations supplémentaires, consultez le chapitre Types de base de données pris en charge par le ERA Server. Voir également Installation en mode cluster.

REMARQUE : Lorsque le serveur ERAS est installé sur un système d'exploitation Windows 2000, il n'est pas recommandé d'utiliser de DNS. Utilisez plutôt la chaîne de connexion complète.

Important : Les stratégies de sécurité de Microsoft Windows limitent les autorisations des comptes des utilisateurs locaux. Vous risquez donc de ne pas pouvoir exécuter les opérations réseau connexes. Exécuter le service ERA sous un compte d'utilisateur local peut entraîner des problèmes d'installation poussée (par exemple, lors d'une installation à distance du domaine au groupe de travail). En cas d'utilisation de Windows Vista, Windows Server 2008 ou Windows 7, il est conseillé d'exécuter le service ERA sous des comptes possédant des droits réseau suffisants. Vous pouvez désigner le compte d'utilisateur sous lequel vous souhaitez exécuter ERA dans le mode d'installation avancée.

Remarque: Malgré la prise en charge totale d'Unicode par ERA Server, le serveur convertit dans certains cas les caractères en caractères ANSI ou inversement (email ou nom d'ordinateur, par exemple). Dans ces cas-là, le paramètre de langue pour programmes non-Unicode doit être utilisé. Nous vous recommandons de modifier ce paramètre pour qu'il corresponde aux paramètres régionaux de l'environnement serveur, même si vous n'utilisez pas de version traduite d'ERA (si vous utilisez la version en anglais). Vous trouverez ce paramètre dans Panneau de configuration > Options régionales et linguistiques, dans l'onglet Avancé.

Par défaut, les composants du programme ERAS sont installés dans le répertoire suivant :

%ProgramFiles%\ESET\ESET Remote Administrator\Server

Les autres composants de données, tels que les journaux, les packages d'installation, la configuration, etc. sont stockés dans ce répertoire :

%ALLUSERSPROFILE%\Application Data \ESET\ESET Remote Administrator\Server

Une fois installé, ERAS se lance automatiquement. L'activité du service ERAS est enregistrée dans l'emplacement suivant :

%ALLUSERSPROFILE%\Application Data\ESET\ESET Remote Administrator\Server\logs\era.log

Installation via la ligne de commande

ERAS peut être installé à l'aide des paramètres suivants de la ligne de commande :

/q : installation sans assistance. Aucune intervention de l'utilisateur n'est possible. Aucune boîte de dialogue n'apparaît.

/qb : aucune intervention de l'utilisateur n'est possible, mais l'avancement de l'installation est indiqué par une barre de progression.

Exemple : era_server_nt32_ENU.msi /qb

Les paramètres et la configuration de l'installation via la ligne de commande peuvent être complétés par le fichier « cfg.xml », le fichier de configuration .xml de l'administrateur qui doit se trouver dans le même dossier que le fichier d'installation msi d'ERA. Le fichier de configuration peut être créé dans ESET Configuration Editor et permet de configurer divers paramètres d'ERA. Consultez la section ESET Configuration Editor pour plus d'informations.